Chauvet – Pont-d'Arc, L'inappropriable

Chauvet – Pont-d'Arc, L'inappropriable

Invité à se confronter au patrimoine de la Grotte Chauvet, Raphaël Dallaporta a imaginé un protocole photographique qui nous plonge au coeur de la grotte comme si l’on y rentrait physiquement et bouscule nos repères en décomposant pour recomposer ses volumes complexes de manière très précise.

Depuis dix ans, Raphaël Dallaporta met en place des protocoles de prise de vue qui lui permettent de renouveler notre regard sur un sujet donné par le biais d’images inattendues. Les panoramas qu’il a imaginés pour la Grotte Chauvet dépassent les limites traditionnelles du médium photographique pour restituer les reliefs tortueux de la grotte rythmés de gravures et de peintures rupestres datant de 36 000 ans avant notre ère. Inspirée de l’architecte Richard Buckminster Fuller, l’approche de Raphaël Dallaporta vise à restituer à plat les vues à 360° de la grotte.

Ses photographies révèlent en une seule image des strates d’histoire différentes des premières images de l’humanité aux reliefs actuels creusés par l’eau. Ces étonnantes photographies mêlent habilement la science, la technique et le geste créatif.

Les médias en parlent

Projet exposé au Festival Kyotographie,

15 avril - 14 mai 2017

Regardez un extrait de l'installation vidéo

2 volumes reliés à la japonaise :

Premier tome - photos

24 x 32 cm, 280 pages (140 utiles) 

70 photographies N&B  

Second tome - textes et schémas

24 x 32 cm, 80 pages (40 pages utiles)

Textes (en français) de :

Marie Bardisa, conservatrice de la grotte

Jean-Jacques Delannoye, géomorphologue

Jean-Paul Curnier, philosophe et écrivain

Jean Clottes, conservateur général du patrimoine

Rémi Labrusse, historien de l’art 

45,00 €

voir le panier 

Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander