Darius Khondji

Depuis sa première collaboration avec le cinéaste et écrivain F.-J. Ossang pour le film Le Trésor des îles Chiennes (1990), le directeur de la photographie Darius Khondji travaille aux côtés des plus grands, de David Fincher (Seven) à Michael Haneke (Amour) en passant par Roman Polanski (La Neuvième Porte).

Né à Téhéran en 1955, Darius Khondji baigne dès son plus jeune âge dans le cinéma : son père est propriétaire de deux cinémas et sa nourrice, cinéphile, le garde dans la salle de projection. De mère française, il s’installe avec sa famille à Paris lorsqu’il est encore enfant. Après avoir étudié aux États-Unis, à la New York University, il se fait réellement connaître en 1991 en insufflant une ambiance très particulière aux images de Delicatessen, de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro. Il devient dès lors une référence dans le monde du cinéma et dirige la photographie de nombreux films à succès, dont certains, comme Seven, sont remarqués pour leur esthétique. En 1995, il retrouve Jeunet et Caro pour La Cité des enfants perdus, un nouveau succès. Dans sa formidable filmographie figurent My Blueberry Nights, de Wong Kar-Wai, ou Minuit à Paris, de Woody Allen. Darius Khondji travaille également pour la publicité, qu’il considère comme un terrain d’expérimentation, et collabore avec des vidéastes plasticiens comme Chris Cunningham. En 2010, il est lauréat du prix Découverte au festival des Rencontres d’Arles.

A publié aux éditions xavier barral :

Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander