© Rita Antonioli

Angelin Preljocaj

Figure majeure de la danse contemporaine, le chorégraphe Angelin Preljocaj propose une danse virtuose et élégante, imprégnée de l’histoire des ballets classiques tout en restant résolument moderne. Ses nombreuses créations aux formes variées (du duo aux grandes formes) sont régulièrement présentées en France et à l’étranger. Plusieurs grandes compagnies internationales ont également repris ses chorégraphies ou lui commandent des créations, tels le Ballet de l’Opéra national de Paris ou encore le New York City Ballet.

Né en France en 1957, de parents albanais, Angelin Preljocaj reçoit une formation en danse classique avant de se tourner vers la danse contemporaine, qu’il apprend auprès des plus grands : Karin Waehner, à la Schola Cantorum, et Merce Cunningham, à New York. De 1980 à 1984, il est danseur dans la compagnie Quentin Rouillier à Caen, puis au Centre chorégraphique national d’Angers et enfin dans la compagnie de Dominique Bagouet à Montpellier. En 1984, il fait ses débuts de chorégraphe avec Michel Kelemenis et la création d’Aventures coloniales puis poursuit seul, la même année, avec Marché noir (prix du ministère de la Culture). En 1985, il fonde la compagnie Preljocaj, qui devient le ballet Preljocaj, lorsque, en 1996, lui échoit la charge de directeur du Centre chorégraphique national d’Aix-en-Provence. Depuis, il a monté de nombreux spectacles, parmi lesquels Larmes blanches (1985), Annonciation (1995), MC 14/22 (Ceci est mon corps) (2000), Suivront mille ans de calme sur une musique de Laurent Garnier (2010) ou encore Ce que j’appelle oubli (Biennale de la danse de Lyon, 2012).

 

http://www.preljocaj.org

A publié aux éditions xavier barral :

Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander