Yukichi Watabe

Essentiellement connu en Occident pour A Criminal Investigation, photoreportage retraçant l’enquête sur la terrible « affaire du corps coupé », Yukichi Watabe, à travers ses cadrages et l’aspect narratif de ses images, offre une œuvre fortement marquée par l’esthétique des films noirs. Il dévoile un Japon marqué par toutes les mutations amorcées par la défaite de 1945, pris entre traumatismes de la guerre, tradition et modernité occidentalisée.

Né en 1924 dans le nord du Japon, Watabe se forme à la photographie en 1943 chez un éditeur reconnu, Tokyo Koga-sha. En 1946, il publie, dans le Sun Photo News, sa première série de photographies, Repatriate Train, qui montre le retour des vétérans de guerre et des réfugiés japonais dans sa ville natale de Sakata. Avant de s’installer à son compte, il passe encore trois ans comme assistant du célèbre photographe Tamura Shigeru. Les années 1950 marquent l’apogée de sa carrière. Il couvre alors la plupart des grands événements historiques et politiques de Tokyo. Nombres de ses photos paraissent dans des magazines spécialisés tels que Gendai, Bungei Shunju et Chuo Koron. En 1958, il obtient l’autorisation de suivre la police dans l’une de ses enquêtes, fait qui sera à l’origine du film A criminal investigation. Il y raconte les pérégrinations d’un policier de la capitale, en costume occidental, dans les milieux populaires traditionnels.

En 1989, il obtient le prix Higashikawa, la plus haute récompense japonaise pour un photographe. Il décède en 1993.

A publié aux éditions xavier barral :

Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander