© DR

Philippe Séclier

Les cargos de grands ports internationaux, l’Italie sur les traces de Pasolini ou l’Amérique telle que l’a parcourue Robert Frank… Les photographies comme les films de Philippe Séclier sont sous le signe du voyage, de l’errance. Omniprésent, le déplacement est autant son thème de prédilection que sa méthode de travail. Dès sa première série en tant que photographe free-lance, il sillonne la planète pour photographier ports et cargos, lieux et symboles du départ. Ces images sont publiées dans Hôtel Puerto, en 2001, ouvrage accompagné de textes de Jean Rolin, Alvaro Mutis, José Manuel Fajardo et Michel Le Bris. Cette même année, Philippe Séclier parcourt pendant deux mois les côtes italiennes, sur les pas de Pasolini. À travers des documents inédits, des lettres, des manuscrits et ses propres photographies, il nous livre l’expérience d’un singulier voyage dans Pier Paolo Pasolini, la longue route de sable (2005). Toujours en mouvement, il refait la route de Robert Frank, auteur du célèbre livre Les Américains (1958). Odyssée de vingt mille kilomètres à travers les États-Unis, son film Un voyage américain (2009) redécouvre l’esprit de la Beat generation et l’impact de Frank sur le monde de l’art, de l’édition et sur la culture américaine.

Né en 1958, Philippe Séclier est devenu photographe et réalisateur après un long parcours dans la presse écrite, notamment comme rédacteur en chef adjoint au Parisien-Aujourd’hui en France. Lauréat du prix Thomas Cook, pour son travail sur Pasolini, il a vu ses photos faire l’objet de nombreuses expositions en France et à l’étranger.

A publié aux éditions xavier barral :

Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander