Masahisa Fukase

Né en 1934 dans l’île de Hokkaido, au nord du Japon, dans une famille de photographes de studio, Masahisa Fukase aurait dû reprendre l’affaire de ses parents mais, après des études de photographie, il entame une carrière de reporter free-lance à la fin des années 1960. D’abord pour des magazines et dans le domaine de la publicité, avant de s’engager dans une œuvre plus intime. C’est en 1971 qu’il publie son premier album de photographies, consacrée à sa famille, à travers des portraits de groupes. En 1974, il cofonde la Workshop Photography School avec Shomei Tomatsu, Eikoh Hosoe, Noriaki Yokosuka, Nobuyoshi Araki et Daido Moriyama. Le MoMa de New York leur consacre cette même année une exposition qui fera date : « New Japanese Photography ». Mais c’est le livre The Solitude of Ravens, sorti en 1986, qui va révéler Fukase avec ces images hallucinées et hallucinantes de corbeaux, travail entrepris suite à son divorce avec Yoko, sa seconde épouse. «Je deviens un corbeau», écrira même son auteur, à propos de cette série célèbre dans l’histoire de la photographie.

Victime en 1992 d’une chute dans l’escalier de son bar favori et tombé dans le coma, âgé de 58 ans, Masahisa Fukase sera maintenu en soins intensifs jusqu’à sa mort en 2012.

A publié aux éditions xavier barral :

Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander