Gerard Petrus Fieret

Gerard Petrus Fieret (1924-2009) naît et grandit à La Haye où il suivra les cours de l’Académie des beaux-arts en 1939. En 1943, il est envoyé aux travaux forcés en Allemagne. À la Libération, il retourne à La Haye et reprend les cours de l’Académie. Il mène dès lors une vie relativement solitaire et ne parvient pas à garder un travail régulier. Après l’Académie de beaux-arts, il fréquente plus assidûment l’Académie libre où il travaille en tant que concierge, préparateur et modèle tout en réalisant des portraits à l’aquarelle et au fusain.

Aux alentours de 1965, il se met à la photographie et obtient quelques commandes de portraits pour des particuliers, de photographies de vernissages ou de spectacles. Par l’intermédiaire du professeur Henri Van de Waal à l’université de Leyde, les futurs conservateurs Hans Locher, Rudi Fuchs et Els Barents, alors étudiants, découvrent son travail. Dans les années 1970, ces derniers exposeront et feront l’acquisition de ses photographies au sein de leurs institutions respectives, notamment une exposition personnelle au Gemeentemuseum à La Haye en 1971, une exposition majeure accompagnée d’un catalogue au Van Abbemuseum à Eindhoven en 1976, et plusieurs acquisitions par le Stedelijk Museum à Amsterdam.

Dès 1975, sa pratique photographique diminue fortement à l’exception d’un ensemble de photographies couleur qu’il réalise autour de 1979. Àpartir des années 1980, il fait don aux institutions muséales de nombreux tirages et signe et tamponne ses photographies. Personnage fantasque, il est connu à La Haye pour nourrir et vivre avec des pigeons, et jouer de la flûte de pan dans la rue. Ses problèmes psychiatriques, notamment des manifestations de paranoïa, se font plus fréquents.

En 2004, à l’occasion de ses 80 ans, le Fotomuseum Den Haag lui consacre une exposition rétrospective accompagnée d’un catalogue. Il décède à La Haye le 22 janvier 2009.

A publié aux éditions xavier barral :

Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander