© Jean-Baptiste Huynh

Bernard Plossu

Né au Viêtnam en 1945, Bernard Plossu réalise ses premières photographies à l’âge de treize ans au Brownie Flash lors d’un voyage dans le désert du Sahara avec son père. En 1965, il se rend au Mexique. De ce séjour naîtra Le Voyage mexicain, publié quinze ans plus tard, qui reste un ouvrage essentiel dans son œuvre. Féru de littérature, de cinéma et d’architecture, qui l’ont aidé à construire sa vision, c’est en photographe atypique, inclassable qu’il trace ainsi, depuis le début des années 1960 avec son premier voyage mexicain, son parcours en solitaire, en marge du reportage, de la photographie plasticienne et des modes. Pour ce cinéaste de l’instant donné, photographe du mouvement, la photographie est le moyen d’arrimer la pensée à une connaissance personnelle et physique du monde. 

Après avoir vécu en Californie et au Nouveau-Mexique, Bernard Plossu s’installe en Andalousie puis de nouveau en France, où il met en place un style photographique simplifié, avec un objectif de 50 mm, monté sur un boîtier 24x36, il explore le monde urbain et les grands espaces. 

En 1988, Bernard Plossu reçoit le grand prix national de la photographie. Plusieurs rétrospectives lui ont été consacrées, notamment au Centre Pompidou (1988), au Museum for Photographic Arts de San Diego (1989), à l’Instituto Valenciano de Arte Moderna de Valence (1997) et au musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg (2007). Bernard Plossu a publié de nombreux ouvrages en France, aux États-Unis, en Espagne, en Grèce, en Italie, en Belgique et au Portugal. Il vit et travaille à La Ciotat en France. Il est représenté par la Galerie Camera Obscura. 

Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander