Gilles Clément

Paysagiste et botaniste, Gilles Clément (né en 1943) appréhende la planète comme un jardin. Il a élaboré plusieurs concepts autour du paysage, parmi lesquels l’idée de jardin en mouvement qui découle de l’observation qu’un paysage naturel n’est jamais figé et que les espèces animales et végétales y circulent en permanence. Inauguré en 1999, le parc André-Citroën, à Paris, est la première application dans l’espace public de cette approche. La même année, l’exposition à la Grande Halle de la Villette, Le jardin planétaire, présentait son projet d’écologie humaniste. Troisième axe de recherche, le concept de Tiers-Paysage, élaboré lors d’une analyse paysagère en Limousin, s’intéresse aux espaces délaissés ou non exploités considérés comme des territoires d’accueil pour la diversité biologique.

Gilles Clément a publié de nombreux ouvrages et articles, dont Éloge des vagabondes (2002), Où en est l’herbe ?, réflexions sur le jardin planétaire (2006) et L’Alternative ambiante (2014). Il a également réalisé le jardin du musée du quai Branly et collabore régulièrement à des expositions parmi lesquelles Airs de Paris au Centre Pompidou, en 2007, et Le Tiers-Paysage de l’île Lanzarote, au centre Manrique en 2008.

Gilles Clément a reçu le Grand Prix national du paysage en 1998. Il a enseigné à l’École nationale supérieure du paysage de Versailles.

A publié aux éditions xavier barral :

Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander