Pieter Hugo

Né à Johannesburg en 1976, Pieter Hugo a grandi à Cape Town, où il vit toujours aujourd’hui. Sa rétrospective This Must Be the Place a été inaugurée au Fotomuseum de La Haye avant de partir pour le musée de l’Élysée à Lausanne en 2012. Elle continue actuellement sa tournée. Des expositions individuelles ont aussi eu lieu à l’Institut d’art moderne de Brisbane en Australie (2010), au Château d’eau à Toulouse (2010), au Centre australien de la photographie à Sydney (2009) et au musée de la photographie Foam à Amsterdam (2008). Pieter Hugo a également participé à des expositions collectives telles que The Global Contemporary: Art worlds after 1989 au Centre ZKM pour l’art et les médias de Karlsruhe en Allemagne (2011), The Endless Renaissance au musée d’art Bass de Miami Beach en Floride (2009), Street and Studio: An Urban History of photography à la Tate Modern de Londres (2008), An Atlas of Events à la Fondation Calouste Gulbenkian de Lisbonne (2007) et à la 27e Biennale de São Paulo (2006).

Il a remporté le premier prix de la section Portraits du concours World Press Photo en 2006, ainsi que le prix Standard Bank Young Artist dans la section Arts plastiques. En 2008, le prix KLM Paul Huf lui a été décerné, de même que le prix Découvertes des Rencontres d’Arles. Il a aussi remporté le prix Seydou Keita aux 9e Rencontres africaines de la photographie à Bamako au Mali en 2011, et a figuré parmi les candidats sélectionnés pour le prix Deutsche Börse en 2012.

A publié aux éditions xavier barral :

Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander